Interviews de l'actrice Jessica Alba, questions sur sa vie, son travail, ses films...
   

| Interviews de Jessica Alba |



Interview réalisé par le magazine Choc

Choc : On peut te voir actuellement dans "Les 4 Fantastiques". Comment décrirais-tu Sue Storm, la femme invisible que tu interprètes ?

Jessica Alba : Sue Storm est le pilier de la famille... Elle est très audacieuse, a les pieds sur terre et c'est aussi la plus forte des quatre. Elle n'a pas besoin de se pavaner en bikini pour impressionner ! J'ai été séduite par son intelligence et son côté très maternel.

Choc : Avant le film, tu connaissais l'univers des bandes-dessinées dont sont issus "Les 4 Fantastiques" ?

Jessica Alba : Absolument pas. En plus, je n'avais jamais tourné dans ce genre de film et j'ai dû m'adapter. Je suis d'autant plus heureuse que Tim Story (le réalisateur, ndlr) m'ait choisie pour le rôle. Je pense que le résultat est à la hauteur de ses attentes. En tout cas, j'ai fait de mon mieux.

Choc : Quand tu étais enfant, tu rêvais d'avoir de super-pouvoirs ?

Jessica Alba : Bien sûr ! Parfois, j'avais envie d'arrêter le temps ou de savoir voler ! J'ai même voulu voyager dans le temps...

Choc : Le tournage a duré six mois. Quel est ton meilleur souvenir ? Et le pire ?

Jessica Alba : Les meilleurs moments, pour moi, sont ceux où je communique et joue avec les autres acteurs. Les pires sont liés au froid ! Quand je tournais les scènes où je suis censée être entourée d'un champ magnétique, ils avaient mis un ventilateur géant à côté de moi. C'était vraiment glacial et bruyant ! Et puis il y a aussi le costume (des maquilleurs enduisaient son corps entier de vaseline pour qu'elle puisse l'enfiler !, ndlr), qui n'était pas des plus agréables à porter ! (Rires.)

Choc : Comment as-tu obtenu le rôle ?

Jessica Alba : J'ai eu la chance de rencontrer Tim Story et Ioan Gruffudd (qui joue l'un des trois autres "Fantastiques", ndlr). Nous nous sommes très bien entendus et c'est comme si tout s'était mis en place naturellement.

Choc : Tu sembles aimer jouer des personnages très différents.

Jessica Alba : C'est vrai, je déteste faire des films qui se ressemblent trop. J'ai envie de montrer la palette de personnages que je suis capable d'interpréter : de la comédie au drame, en passant par les films romantiques. Je ne veux pas être enfermée dans une boîte, avec une étiquette collée sur le front.

Choc : Tu n'es donc pas la "fille invisible type"...

Jessica Alba : Oh non ! Je me vois d'ailleurs comme une femme, pas comme une fille, et en aucun cas invisible ! Ce qui différencie une femme d'une fille, c'est que la première est responsable de ses actes, de la façon dont elle se comporte. Quant à la seconde, elle peut être folle, désinvolte ou négligente. Moi, j'ai toujours été attentive, réfléchie et sensée. C'est ce qui a fait de moi, très tôt, une vraie femme.

Choc : Tu sors avec Cash Warren, qui est premier assistant-réalisateur depuis quelques mois. Vous pensez au mariage ?

Jessica Alba : Je n'ai pas encore acheté les alliances ! (Rires.) Mais je sais que Cash et ma moitié. Nous sommes faits l'un pour l'autre et je l'aime profondément.

Choc : Un mot sur le choc de ta vie ?

Jessica Alba : Mon père travaillait pour l'US Air Force et nous passions notre temps à déménager aux quatre coins du pays. Je n'avais donc pas beaucoup d'amis. Adolescente, j'étais toujours la petite nouvelle, de passage pour une semaine ou un mois. C'est une situation très difficile à vivre pour un enfant.




 

D'autres interviews bientôt !



Adresse email :   Format :
Inscription
Changer de format
Désinscription